Concert L’office de Saint Hydulphe – Metz

Chargement Évènements

« All Évènements

  • Cet évènement est passé

Concert L’office de Saint Hydulphe – Metz

22 septembre @ 20:00 - 21:00

METZ – SAINT-PIERRE-AUX-NONNAINS 
MAR 22 SEPT. 20H
Léon IX – L’Office de saint Hydulphe
Ensemble Organum Chef de chœur Marcel Pérès
Chanteurs : Antoine Sicot, Jean-Étienne Langianni,
Jérôme Casalonga, Bruno de Labriolle, Pierre Poulard,
Robin Sevestre, Frédéric Tavernier

Durée 1h

Ce rendez-vous est proposé dans le cadre des célébrations des 800 ans
de la Cathédrale Saint-Étienne de Metz.

Connaissez-vous le chant messin ? Et pourtant. Depuis la fondation
de l’abbaye de Gorze – en 749, par l’évêque Chrodegang –, les moines
mosellans cultivent leur propre variante du chant grégorien, consacré
par Rome. Dès la fin du VIIe siècle, une visite de Charlemagne au Saint-Siège voit s’écharper chantres francs et italiques. L’empereur tranche
diplomatiquement en faveur des seconds. Les premiers n’en
développeront pas moins leur dialecte, en ces temps où Metz prospère
jusqu’au statut – obtenu en 959 – de principauté épiscopale,
indépendante de la Lorraine.
Cet âge rayonnant du futur Grand Est voit naître, en Alsace, Bruno
d’Eguisheim-Dagsburg (1002-1054). Enfant de la très haute noblesse,
il tient par sa mère des Carolingiens, et par son père des rois
germaniques. À cinq ans, on le confie à l’évêque Berthold de Toul, où
il entre à l’école cathédrale. Élève brillant, il affirme très tôt un talent
musical. Ses œuvres se verront chantées à travers la région, et copiées
par-delà sa mort.
Mais Bruno, ordonné dès l’adolescence, ne se destine pas qu’à
la composition. À vingt-deux ans, il rejoint à Mayence la chapelle
de son cousin Conrad ii, nouvel empereur germanique. En son nom,
il commande les troupes levées à Toul pour reprendre les terres
impériales de Lombardie. La récompense ne se fait pas attendre :
deux ans plus tard, le voilà évêque. Mais l’apogée reste à venir. En 1049,
le clerc humble et sobre, vivant en moine bénédictin et connu pour
ses talents de diplomate, est élu pape sous le nom de Léon ix. Son
pontificat, où ne tiédit pas sa fibre militaire, s’achève sur la défaite de
Civitate, qui lui coûte l’alliance des Byzantins et accélère le schisme
entre les églises de Rome – catholique – et de Constantinople –
désormais orthodoxe.
Reste la musique. Dix ans avant le trône, Bruno compose pour l’église
abbatiale de Moyenmoutier, à l’occasion de sa dédicace, un office dédié
à saint Hydulphe – fondateur de l’abbaye en 767. Écrites peut-être
avec Humbert de Moyenmoutier, clerc du lieu qui le suivra à Rome,
les pièces chantées à différentes heures du soir, de la nuit et de l’aube
rendent hommage aux sources du chant messin, en même temps
qu’elles annoncent ses floraisons modernes dont s’inspirera au siècle
suivant Hildegarde de Bingen.

Luca Dupont-Spirio

Détails

Date :
22 septembre
Heure :
20:00 - 21:00
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Cathédrale de Metz
Place d'Armes
Metz, 57000 France

Autres

A l'affiche
Marcel Pérès, Frédéric Tavernier-Vellas, Jean Etienne Langianni, Antoine Sicot, Jerome Casalonga, Pierre Poulard, Robin Sevestre, Bruno Champagne de labriolle