Histoire

L’ensemble Organum

Depuis plus de 30 ans l’ensemble Organum, interprète des répertoires anciens majeurs pour l’évolution de la musique. Guidé par les sciences de la mémoire,  Organum construit ainsi une véritable histoire du chant sacré.

Transmettre aux auditeurs une autre approche du passé

Fondé en 1982 par Marcel Pérès, l’ensemble Organum a abordé la plupart des répertoires européens qui ont marqué l’évolution de la musique  et des mentalités depuis le VIe siècle.
L’ensemble Organum invite ses auditeurs à une autre approche du passé, en situant la redécouverte et la ré-actualisation des musiques anciennes au cœur de grands courants socioculturels et spirituels du monde contemporain.

Jouer un rôle déterminant dans le renouveau des musiques anciennes

Chant corse, chant byzantin, Samaa marocain

Permanences esthétiques médiévales au XXe

 

Organum, développe avec le CIRMA des programmes de recherche sur l’interprétation.  Les répertoires sortis de l’usage sont mis en perspective avec des esthétiques vocales ou instrumentales conservées par tradition orale. Cette approche permet de vivifier les musiques anciennes en leur insufflant des germes sonores de répertoires oubliés dont seules quelques traces écrites demeurent.
Une attention particulière, portée aux trois derniers siècles du deuxième millénaire, permet de déceler la présence de permanences esthétiques médiévales, dans certains milieux, parfois jusqu’à l’extrême limite du XXe siècle

Les hommes et les femmes d’Organum

Une structure souple et très active

Autour d’un noyau dur de chanteurs ou de chanteuses, dont certains collaborent avec Organum depuis plus de trente ans, la structure souple de l’ensemble fait appel, selon les répertoires, à des chanteurs et chanteuses issus de pays et de milieux très diversifiés, mettant en valeur les traditions orales musicales propres à chaque région et pays.

La quarantaine de disques réalisés par l’ensemble Organum a remis en lumière des monuments qui souvent révèlent une face cachée de l’histoire de la musique.
La plupart des répertoires monodiques et polyphoniques, des premiers temps du christianisme jusqu’au XVIIIe siècle, ont été étudiés et les plus déterminants ont fait l’objet d’enregistrement.

Depuis 1982, l’ensemble Organum construit une véritable histoire du chant sacré

 

Au travers de ces chants, Organum retrace et synthétise une histoire des courants spirituels des civilisations qui ont fleuri autour du bassin méditerranéen et rayonnèrent à l’Est et à l’Ouest de l’Europe

 

Une approche entre culture et patrimoine

Depuis 1984

En résidence dans de prestigieuses abbayes françaises

 

Depuis sa création, l’ensemble Organum est accueilli par de hauts lieux du patrimoine culturel français :
•    l’Abbaye de Sénanque à sa création
•    l’Abbaye de Royaumont de 1984 à  2000, où Marcel Pérès fonda le CERIMM (Centre Européen de Recherche sur l’Interprétation des Musiques Médiévales)
•    l’ancienne Abbaye de Moissac depuis 2001 avec la création d’une nouvelle structure de recherche, le CIRMA (Centre Itinérant de Recherche sur les Musiques anciennes).

Concerts et enregistrements

Désireux de partager son approche des musiques anciennes avec les publics, l’ensemble Organum joue un rôle majeur dans le renouveau des musiques anciennes depuis 30 ans, avec à son actif :
•    Plus de 1 300 concerts et spectacles réalisés en Europe, sur le continent américain, en Afrique et au Proche-Orient, dans des hauts lieux de liturgie
•    Une quarantaine de disques enregistrés – dont la plupart ont reçu les plus hautes distinctions : Diapason d’or, Classical Awards, Choc de l’année du Monde de la Musique
•    De fréquentes participations à des émissions de radio et de télévision

 

Une approche entre culture et patrimoine

Depuis 1984

En résidence dans de prestigieuses abbayes françaises

 

Depuis sa création, l’ensemble Organum est accueilli par de hauts lieux du patrimoine culturel français :
•    l’Abbaye de Sénanque à sa création
•    l’Abbaye de Royaumont de 1984 à  2000, où Marcel Pérès fonda le CERIMM (Centre Européen de Recherche sur l’Interprétation des Musiques Médiévales)
•    l’ancienne Abbaye de Moissac depuis 2001 avec la création d’une nouvelle structure de recherche, le CIRMA (Centre Itinérant de Recherche sur les Musiques anciennes).

Concerts et enregistrements

Désireux de partager son approche des musiques anciennes avec les publics, l’ensemble Organum joue un rôle majeur dans le renouveau des musiques anciennes depuis 30 ans, avec à son actif :
•    Plus de 1 300 concerts et spectacles réalisés en Europe, sur le continent américain, en Afrique et au Proche-Orient, dans des hauts lieux de liturgie
•    Une quarantaine de disques enregistrés – dont la plupart ont reçu les plus hautes distinctions : Diapason d’or, Classical Awards, Choc de l’année du Monde de la Musique
•    De fréquentes participations à des émissions de radio et de télévision

 

La messe de Machaut de l’ensemble Organum, un des 100 disques essentiels qui bouleversèrent la musique du XXe siècle .
New York Times (2000)

Notre ligne directrice

Ouvrir de nouveaux horizons sonores et retracer l’histoire des courants spirituels nés autour du bassin méditerranéen

De grands axes guident notre ensemble :

  • Explorer les répertoires médiévaux et les mettre en relation avec les traditions vivantes
  • Susciter la création de musiques en phase avec ce patrimoine musical
  • Ouvrir le public et les musiciens à de nouveaux horizons musicaux, pédagogiques et culturels
  • Créer les outils d’un réinvestissement des musiques médiévales (éditions, partenariats pédagogiques, réseaux de diffusion)

Discographie

 

du VIème siècle à nos jours

Une quarantaine d’enregistrements retrace notre travail d’interprétation

Notre dernier album

Lux Perpetua

“Les mélodies du plain chant, constamment présentes, ciselées par la chair vive de la texture polyphonique, flamboient, rayonnent et révèlent l’énergie interne, qui, transperçant les siècles, façonne le déploiement du temps.”  Outhere