Marcel Pérès

Marcel Pérès

Depuis plus de 30 ans Marcel Pérès réalise une exploration méthodique des répertoires liturgiques médiévaux avec l’ensemble Organum et le CIRMA

Directeur Artistique

De l’orgue à la direction de chœurs

Le parcours musical de Marcel Pérès débute par des études d’orgue et de composition au conservatoire de Nice, puis en Grande Bretagne et au Canada. De retour en Europe il se spécialise dans la musique médiévale et fonde, en 1982, l’ensemble vocal Organum avec lequel il entreprend une exploration méthodique des répertoires liturgiques médiévaux.

  Les textes anciens sont ce qu’ils sont. Ils expriment les réalités musicales d’autrefois en des termes qui ne nous sont pas familiers. Il nous faut apprendre le langage musical des hommes du passé, mais aussi, leur manière globale de s’exprimer, leur imaginaire, leur quotidien et se représenter comment eux-mêmes se situaient dans un processus de mémoire. Il ne s’agit pas seulement de prendre une partition et de la jouer, il faut comprendre aussi le monde auquel cette musique fait référence

Marcel Pérès; “Le chant de la mémoire”

Diriger des programmes de recherche sur l’interprétation des répertoires anciens

1984 – 1999

Le CERIMM, à la Fondation Royaumont

 

Pendant 15 ans, créé et dirigé par Marcel Pérès, le Centre Européen pour la Recherche sur l’Interprétation des Musiques Médiévales (CERIMM) mène un grand programme de recherche sur l’interprétation des musiques médiévales, à l’abbaye de Royaumont

Depuis 2001

Création et direction du CIRMA à l’ancienne Abbaye de Moissac

En 2001, l’ensemble Organum émigre vers l’ancienne abbaye de Moissac où Marcel Pérès crée une nouvelle structure de recherche, le Centre Itinérant de Recherche sur les Musiques Anciennes (CIRMA), avec comme objectifs :
•   La  mise en valeur de la circulation des hommes, de leurs pensées et de leurs savoir-faire au cours des siècles,  via la musique
•   Le développement des approches complémentaires entre les traditions vivantes, l’archéologie musicale et les sciences de la mémoire.

Diriger des programmes de recherche sur l’interprétation des répertoires anciens

1984 – 1999

Le CERIMM, à la Fondation Royaumont

 

Pendant 15 ans, créé et dirigé par Marcel Pérès, le Centre Européen pour la Recherche sur l’Interprétation des Musiques Médiévales (CERIMM) mène un grand programme de recherche sur l’interprétation des musiques médiévales, à l’abbaye de Royaumont

Depuis 2001

Création et direction du CIRMA à l’ancienne Abbaye de Moissac

En 2001, l’ensemble Organum émigre vers l’ancienne abbaye de Moissac où Marcel Pérès crée une nouvelle structure de recherche, le Centre Itinérant de Recherche sur les Musiques Anciennes (CIRMA), avec comme objectifs :
•   La  mise en valeur de la circulation des hommes, de leurs pensées et de leurs savoir-faire au cours des siècles,  via la musique
•   Le développement des approches complémentaires entre les traditions vivantes, l’archéologie musicale et les sciences de la mémoire.

La période du tout vernaculaire a enfermé les églises nationales dans des ghettos linguistiques et les a coupées de leurs patrimoines, mais aujourd’hui, l’ouverture au monde et la circulation de plus en plus dense des individus, appellent un juste rééquilibrage de l’usage des langues et des mémoires liturgiques. Je serais, donc, très heureux si mon travail permettait d’aider les catholiques à renouer avec la grande tradition du chant ecclésiastique. Et pour tous les autres, de les aider à découvrir, par la musique, la qualité esthétique, métaphysique et humaine de ceux qui nous ont précédé

Marcel Pérès

Prix et distinctions

Une action internationalement reconnue

L’ensemble de l’activité de Marcel Pérès en faveur de l’interprétation et la diffusion des musiques anciennes est régulièrement distinguée

 

  • Prix Léonard de Vinci du Secrétariat d’État français aux relations culturelles internationales (1990), en reconnaissance de son action internationale
  • Chevalier (1996), puis Officier  de l’Ordre des Arts et des Lettres (2013)
  • Parrain de la cloche “Marcel”, construite en 2012 et bénie le 2 février 2013 à l’occasion du jubilé des 850 ans de Notre-Dame de Paris
  • Citoyen d’honneur de la ville de Jaroslav (2013)
  • Axion Estin Foundation Award (New York), distinction honorifique pour ses recherches sur les origines du chant byzantin et du chant romain (2014)

DISCOGRAPHIE

Une quarantaine d’enregistrements avec l’ensemble Organum

 

Avec l’ensemble Organum, Marcel Pérès a réalisé une quarantaine d’enregistrements discographiques dont la plupart ont reçu les plus hautes distinctions : Diapason d’or, Classical Awards, Choc de l’année du Monde de la Musique, New York Times’ essential records of the 20th century.

Marcel Pérès, compositeur

 

Également compositeur, Marcel Pérès a créé une trentaine d’œuvres parmi lesquelles :
•    Mysteria Apocalypsis , créée en 2000
•    Contemplation, paraphrase musicale du Livre des Morts des anciens Égyptiens, enregistré en 2008
•    La musique de la pièce de théâtre Ordet de Kaj Munk créée au festival d’Avignon en 2008
•    Le Crépuscule Transfiguré, créé à Moissac en 2011
•    Missa ex Tempore créée à Katowice en mai 2015

BIBLIOGRAPHIE

  • M. Pérès,  Les limites de la paléographie et de la sémiologie, Cahiers de civilisation médiévale, année XXXI, nº 2, Avril-Juin 1988, p. 169-178.
  • M. Pérès, Voix de femmes ressuscitées, musiques médiévales et domaine du masculin, Nervure -revue psychiatrique –  décembre 1990.
  • M. Pérès, Pour une rééducation du sens liturgique,  Catholica n°46 hiver 1994.
  • M. Pérès, Reprendre à frais nouveaux la réflexion sur les traditions liturgiques, Reconstruire la liturgie  ouvrage collectif, Claude barthe, Jean Robert Armogathe, Godfried Danneels, René Girard, Michel Lelong, Ashraf Sadek,  ed. F.X. de Guibert, Paris, 1997.
  • M. Pérès, A different sense of time ; on plainchant ; Inside early music, ed B.D. Shermann,  Oxford University Press, 1997.
  • M. Pérès, J. Cheyronnaud, Les voix du Plain-chant,  Desclée de Brouwer, Paris 2001
  • M. Pérès et X. Lacavalerie, Le chant de la mémoire, ensemble Organum 1982-2002, Desclée de Brouwer, 2002.
  • M. Pérès, La interpretación de las músicas antiguas y la necesaria reevaluación de las herramientas historiográficas. Los últimos diez años de la investigación musical, Universidad de Valladolid, 2002.
  • M. Pérès, L’Église et la mémoire de ses traditions cantorales, in : Revista de Musicología, vol. XXVII,  2004, nº 1: Actas del Simposio Internacional “El motu proprio de San Pío X y la música (1903-2003)”, Barcelona, 2003.
  • M.Pérès & Bernhard Groebler, Le chant grégorien est-il œcuménique ?  Catholica n°82 hiver 2003
  • M. Pérès, Reconstruire une mémoire liturgique, La Nef n°183 de Juin 2007
  • M. Pérès, Jérôme de Moravie (XIIIe siècle) et les origines du plain-chant figuré,  La misa Solemne Popular en latín en la tradición Salmantina ; Coordinación: Miguel Manzano Alonso, Centro de Cultura Tradicional “Angel Carril”, Diputación de Salamanca 2008.
  • M. Pérès, Utopie « grégorienne »  in Arts sacrés, N° 2 (nov.-déc. 2009)
  • M. Pérès,  L’improvisation et la Providence,  Revue Pastel Mai 2010
  • M. Pérès, Le crépuscule transfiguré. Une autre approche du pèlerinage vers Compostelle, in Arts sacrés, N° 23 (mai-juin 2013)
  • M. Pérès, La parole, le chant, et l’espace rituel,  Arts sacrés, N° 27 (Janvier – février 2014)
  • M. Pérès, Le chant vieux romain : Nouveaux horizons pour la compréhension du chant grégorien et des répertoires des Églises orientales. Atti del Congresso Internazionale di Musica Sacra svoltosi in occasione del centenario di fondazione del PIMS, in Roma, tra il 26 maggio ed il 1 giugno 2011 ; Roma, Pontificio Istituto di Musica Sacra 2014.
  • M.Pérès, Le chant vieux romain révèlerait-il le « Corpus de l’oralité » du chant grégorien ?
    Actes du colloque IRCAM-Université de Strasbourg : “Les Corpus de l’oralité“ Paris 2014

Éditions musicales

  • M. Pérès, M. Bothwell, Les Offices de Saint Jacques de Compostelle (Codex Calixtinus XIIe siècle), CIRMA, collection Scriptorium, Moissac 2002,
  • M. Pérès, M.Bothwell,  Les Messes de Saint Jacques de Compostelle (Codex Calixtinus XIIe siècle), CIRMA, collection Scriptorium,  Moissac 2003.
  • M. Pérès, M.Bothwell, La messe de Guillaume de Machaut  (XIVe siècle) , CIRMA, collection Scriptorium, Moissac 2005
  • M. Pérès, M.Bothwell, Cantilena romana (XIe siècle), CIRMA, collection Scriptorium, ed. Fragiles Moissac 2010